ACCUEIL

PLAN DU SITE

VIE D’AMOUR

LES OEUVRES

LA DAME


E-MAIL

SOUTIEN DES OEUVRES MISSIONNAIRES


Une dame jamaïcaine faisant sa lessive
Une dame jamaïcaine faisant sa lessive
dans une cuve métallique.

Dans le diocèse de Mandeville, en Jamaïque, où oeuvrent les Fils et Filles de Marie, les besoins sont immenses. La pauvreté frappe les familles et désagrège le tissu social.

Dès l’ouverture de la Mission, des Chevaliers de Marie, désirant collaborer à cette oeuvre missionnaire, se sont empressés de la soutenir matériellement en versant généreusement des dons pour les plus déshérités.

École secondaire à Bull Savannah
Afin d’aider ce peuple et surtout les plus démunis, les Fils de Marie ont fondé une école secondaire sur le terrain de leur Mission, à Bull Savannah, située au sud du diocèse, au bord de la splendide mer des Caraïbes.

Les membres laïcs et consacrés des Fils et Filles de Marie y travaillent vigoureusement pour donner une bonne formation humaine et morale aux jeunes de cette première école catholique de la région.

École secondaire de Bull Savannah
Une classe de l’école secondaire
dirigée par les Fils de Marie.

École maternelle à Black River
Un peu plus à l’ouest, à Black River, les Filles de Marie dirigent une école maternelle qui rassemble plus d’une centaine de petits insulaires. Là aussi, une collaboration «en famille» avec des membres laïcs de la Famille des Fils et Filles de Marie a fait preuve de l’esprit évangélique qui anime nos membres.

Orphelinat «Notre-Dame-de-l’Espérance»
Sur le même terrain, dans la paroisse Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus, se situe l’orphelinat «Notre-Dame-de-l’Espérance», ayant ses locaux dans la grande maison coloniale, rénovée, en 1996, grâce à la collaboration généreuse et impressionnante d’hommes et de femmes appartenant à la Famille des Fils et Filles de Marie.
Orphelinat «Notre-Dame-de-l’Espérance»
Les petits orphelins jamaïcains
et leurs «Mamans», Filles de Marie.

«Fleur d’Espoir» – oeuvre de parrainage –
Dans leur élan missionnaire, certains membres ont manifesté le souhait de parrainer un enfant jamaïcain en versant, chaque mois, un montant pour l’aider à défrayer le coût de sa scolarité – que la pauvreté contraint trop souvent à abandonner –, ou un enfant orphelin, en s’engageant à subvenir à ses premières nécessités. Cette oeuvre est centralisée sous le nom de «Fleur d’Espoir» qui, en 1998, compte plus de 60 bienfaiteurs ou «parrains».

Pour plus d’informations, vous pouvez vous adresser à:

Soeur Françoise Bernier, 2040, 26e Rue, Québec QC G1J 1J5 Canada
Tél.: (418) 661-1135 - Fax: (418) 661-9383

* * *

«La Mission Catholique de Mandeville inc.» – soutien des oeuvres missionnaires –
Face à la générosité des bienfaiteurs et pour faciliter les transactions, une corporation, appelée «La Mission Catholique de Mandeville inc.», a été établie et enregistrée au gouvernement canadien, selon le désir de l’Évêque de Mandeville, Jamaïque, S. Exc. Mgr Paul Michael Boyle, c.p., qui a accueilli les missionnaires en son diocèse.

Cette corporation a pour but de rassembler les fonds versés par les généreux donateurs qui désirent soutenir les oeuvres apostoliques du diocèse, confiées à la Communauté des Fils et Filles de Marie: l’école secondaire de Bull Savannah, l’école maternelle de Black River et l’orphelinat, et d’autres activités apostoliques au service des plus démunis.

À ce jour, en 1998, plus de 200 bienfaiteurs de l’Oeuvre soutiennent les oeuvres missionnaires en général.

Pour plus d’informations, vous pouvez vous adresser à:

Soeur Monique Goupil, 2040, 26e Rue, Québec QC G1J 1J5 Canada
Tél.: (418) 661-1135 - Fax: (418) 661-9383

 


© 1998 - Tous droits réservés : ÉDITIONS CO. DAME, Québec, Canada

haut