ACCUEIL

PLAN DU SITE

VIE D’AMOUR

LES OEUVRES

LA DAME


E-MAIL

JOURNÉES DE PRIÈRES

Depuis sa fondation au Sanctuaire Notre-Dame-d’Etchemin, le 28 août 1971, l’Armée de Marie a multiplié les journées de prières et de pénitence.

22 mai 1977, Cap-de-la-Madeleine
22 mai 1977, Cap-de-la-Madeleine - La foule, composée
de milliers de personnes, couvre même les allées.

Ces rassemblements où l’on prie, tant au cours des processions à l’extérieur que dans les églises ou les grandes salles, sont un lien d’unité dans une activité contemplative qui soulève les âmes.

L’amour réchauffe les coeurs, les pétrit dans la vie liturgique et sacramentelle, et tout contribue à élever les familles et la société, à tel point qu’une expression consolante revient sans cesse à l’issue de ces rencontres où Dieu et Marie sont les premiers servis: «C’était une journée du Ciel.»

6 août 1978, St-Pie-X, Québec - Procession dans les rues
6 août 1978 - Procession dans les
rues de la paroisse Saint-Pie-X, à
Québec.
11 octobre 1986, église Saint-Jean-Baptiste, Montréal
11 octobre 1986, Montréal, église
St-Jean-Baptiste - Cérémonie sous
les auspices de la Famille des Fils
et Filles de Marie.

La rencontre avec Dieu forme des «adorateurs en esprit et en vérité», telle est la clef de notre bonheur qui est un reflet du Coeur de Dieu. Ce bonheur est à la fois calme et exaltant: «Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur!» (Magnificat).

Et la prière devient un attrait, une rencontre, une joie: une entrée dans la joie du Seigneur, car la joie est le fruit de l'amour.

(Marie-Paule, Le Royaume, numéro 69, juillet 1989)


© 1998 - Tous droits réservés : ÉDITIONS CO. DAME, Québec, Canada

haut