ACCUEIL

PLAN DU SITE

VIE D’AMOUR

LES OEUVRES

LA DAME


E-MAIL

L’ARMÉE DE MARIE

Emblème de l’Armée de Marie

L’Armée de Marie a été fondée le 28 août 1971, au Sanctuaire Notre-Dame-d’Etchemin, situé dans le diocèse de Québec. Elle réunit des âmes de bonne volonté résolues à vivre avec Marie la perfection de la vie chrétienne à travers les exigences de leur devoir d’état.

Sanctuaire Notre-Dame-d’EtcheminIntérieur du Sanctuaire Notre-Dame-d’Etchemin
Sanctuaire Notre-Dame-d’Etchemin

Dès la fondation, il est précisé que «L’Armée de Marie se reconnaîtra à ce seul signe: sa fidélité à Rome et au Pape.» L’Armée de Marie se veut donc au service de l’Église pour le règne et la gloire de Dieu, par Marie, dans une entière fidélité au Pape, au Magistère de l’Église.

L’Armée de Marie, c’est la religion catholique intensément vécue.

But de l’Armée de Marie
Le but de l’Armée de Marie est la sanctification des âmes par la dévotion aux trois Blancheurs: l’Eucharistie, Marie et le Pape, afin d’insuffler à nouveau, dans le monde, le message évangélique de paix et d’amour, préparant ainsi le retour du Christ-Roi.

Notre-Dame de Fatima
Notre-Dame de
Fatima
Sa Sainteté le Pape Paul VI
Sa Sainteté le Pape Paul VI

Consécration à Marie
Les membres de l’Armée de Marie s’engagent par la consécration à Marie. Cette consécration nous livre à l’Amour, valorise notre vie. Cette consécration de notre être et de ses puissances, de nos biens intérieurs et extérieurs n’exige pas de nous départir de ce que nous possédons, mais nous engage à nous en servir pour le bien.

La réforme intérieure
Sa Sainteté Paul VI, le 7 août 1968, lors de l’audience générale, donnait une directive sage, éclairée et précise en brossant le tableau de «l’homme idéal et parfait». S’inspirant de saint Paul, le Saint-Père précise ce qu’est cette réforme intérieure «la plus nécessaire et la plus difficile»:

«Changer ses propres pensées, ses propres goûts selon la volonté de Dieu, corriger ses propres défauts, que souvent nous exaltons comme nos principes et nos vertus, chercher une continuelle rectitude intérieure de sentiments et de propos, se laisser guider vraiment par l’amour de Dieu et donc par l’amour du prochain, écouter vraiment la parole du Seigneur et s’habituer à écouter avec humilité et silence intérieur la voix de l’Esprit Saint, alimenter ce “sens de l’Église” qui nous rend facile la compréhension de ce qu’il y a de divin et d’humain en elle, se rendre disponible dans la simplicité et les renoncements qui nous portent à la charité et à la suite généreuse et logique du Christ.» (Documents pontificaux de Paul VI, 1968)

Ce programme de vie suppose un dépouillement progressif qui doit commencer d’abord en soi-même. Se dépouiller de soi-même, c’est accepter les événements qui nous brisent; c’est consentir à diminuer, à plonger dans l’humilité pour que vive le Christ en soi; c’est vivre sa vie dans l’amour... sourire quand le coeur gémit; c’est donner et se donner dans la joie, etc.

Les prêtres s’efforcent de vivre le programme de vie en l’adaptant à leur vocation et les religieux, à l’esprit de leur fondateur. Chacun doit insister sur l’oraison et la communion à Marie dans la recherche de la sainteté. En un mot, on peut résumer l’esprit et le programme de l’Armée de Marie en cette seule phrase: «Rendre Marie présente sur terre par une vie de sainteté de plus en plus proche de la Sienne et, ainsi, hâter le règne de Son Coeur Immaculé.»

Apostolat des Chevaliers de Marie

 


© 1998 - Tous droits réservés : ÉDITIONS CO. DAME, Québec, Canada

haut