ACCUEIL

PLAN DU SITE

VIE D’AMOUR

LES OEUVRES

LA DAME


E-MAIL

SOEUR JEANNE D’ARC DEMERS
Notice biographique

 

Quatrième et dernière enfant de Julia et Arthur Demers, Jeanne d’Arc naît le 12 août 1925 dans un foyer où règnent la joie, l’amour et la charité. Répondant à l’appel de Dieu, elle entre, à 17 ans, au Juvénat des Soeurs de la Charité. Puis, après une année de postulat et une de noviciat, elle prononce ses premiers voeux, le 15 juillet 1946, sous le nom de Soeur Sainte-Jeanne-du-Sauveur. Les obédiences la placent comme enseignante dans diverses institutions de la Congrégation.
En 1963, des événements providentiels la conduisent chez sa mère où elle rencontre Marie-Paule pour la première fois. Avec la Maman Julia, devenue veuve, et son frère Majella, la famille Demers, si accueillante et compréhensive, devient le «foyer de Béthanie» que Marie-Paule aime retrouver, spécialement en une phase très douloureuse de sa vie. Par la suite, Vie d’Amour fait découvrir l’amitié toujours plus profonde et spirituelle qui lie Soeur Jeanne d’Arc à celle qui est appelée à fonder l’Armée de Marie, confirmant les paroles du Seigneur qui avait annoncé à Marie-Paule, dès 1958, cette âme de choix, dans une précision merveilleuse qui définit Soeur Jeanne d’Arc: «Un peu plus loin, ne regardes-tu pas affectueusement l’âme sainte de ton amie de coeur, Jeanne d’Arc? Pure, noble, digne, elle porte à sa mère une piété toute filiale. Bien que personne ne le sache, elle a souffert et j’ai buriné son âme afin qu’elle devienne sainte, capable de comprendre l’oeuvre de Ma Mère. Comme Jean l’a été pour Moi, elle est l’amie par excellence que tu as toujours aimé retrouver. Elle suit encore ton calvaire et te garde son affection, quoi qu’on dise autour d’elle.»
Le « Foyer de Béthanie »
Maman Julia, Soeur Jeanne d’Arc
et Frère Majella, le «foyer de
Béthanie» que Marie-Paule aime
retrouver, spécialement en une
phase très douloureuse de sa vie.

Oui, fidèle «amie de coeur» de Marie-Paule, Soeur Jeanne d’Arc comprendra vite l’Oeuvre de Marie et elle y adhérera de toute son âme. Le don d’elle-même trouvera son plein épanouissement dans cette Oeuvre où il lui sera possible de poursuivre l’idéal de vie qui ne l’a jamais quittée.

Dès la fondation de l’Armée de Marie à Lac-Etchemin, le 28 août 1971, Soeur Jeanne d’Arc seconde courageusement Marie-Paule et ouvre des voies par des conférences données aux Religieuses de diverses Communautés ; elle est une collaboratrice efficace dans la préparation du Guide de l’Armée de Marie. Avec la Fondatrice, les Pères Denis Laprise et Victor Rizzi, elle sillonne les routes de la Province de Québec pour fonder les premiers Centres.

Puis, dans un cheminement déroutant, mais toujours selon le Plan de Dieu, elle devient Fille de Marie avec six compagnes, au moment de la fondation de la Communauté, le 31 mai 1981. Peu de temps après, sa mère, la bonne Maman Julia, la rejoint et, le 15 août 1981, celle-ci reçoit des mains de sa fille l’Habit des Filles de Marie. Les charges de responsabilité se succèdent: sous-maîtresse des novices, puis Maîtresse, ensuite Supérieure générale. Quelques mois de repos au niveau des responsabilités, en 1989, lui permettent d’accompagner sa maman jusqu’aux portes du Ciel.
Soeur Jeanne d'Arc Demers
Soeur Jeanne d’Arc,
Fille de Marie

Le Seigneur lui confie alors une autre grande mission: celle de répandre son Oeuvre par des conférences enregistrées et illustrées sur vidéocassettes. C’est en France qu’elle poursuit ce travail d’extension, en acceptant la responsabilité d’une nouvelle maison qui vient de s’ouvrir. Après trois ans et demi de «vie missionnaire», Soeur Jeanne d’Arc revient au Québec, où elle est assistante générale de Mère Paul-Marie, pour la Communauté des Filles de Marie.

En l’an 2000 est inauguré à Lac-Etchemin le Centre eucharistique et marial Spiri-Maria, lieu d’adoration perpétuelle et de retraites spirituelles. Soeur Jeanne d’Arc y devient conférencière pour les retraitants; compagne de Marie-Paule depuis les tout débuts de l’Oeuvre, elle témoigne de ce qu’elle y a vu et des réalisations de Vie d’Amour.

* * *

Vie d’Amour, en son quatrième volume, dévoile les prémices de cette vie de don et d’ardeur renouvelée au service de Dieu, dans la fidélité à l’appel du Seigneur et une dévotion indéfectible envers Notre-Dame.


Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés pour tous pays :
© 1998 -
MARIE-PAULE, VIE D’AMOUR INC., Québec, Canada

haut