ACCUEIL

PLAN DU SITE

VIE D’AMOUR

LES OEUVRES

LA DAME


E-MAIL

LA PENSÉE DE RAOUL AUCLAIR
SUR
«VIE D
AMOUR»

Extraits de sa préface à «Vie d’Amour»

Raoul Auclair
Raoul Auclair,
auteur marial et eschatologique

«L’immense somme de Vie d’Amour, dont quinze volumes sont écrits, constitue un témoignage mystique d’une grande nouveauté dans l’Église. Aussi bien, Dieu dispensant ses grâces, mais aussi renouvelant ses exigences, les a-t-il sans cesse variées selon l’opportunité des temps. Et qui donc nierait que notre temps ne soit le plus dense, le plus extraordinaire, le plus tragiquement grandiose de ceux dont l’Histoire garde la mémoire? (...) Et l’on constate en effet, en maints domaines de la vie spirituelle, surnaturelle ou mystique, combien notre époque est riche de ces hommes et de ces femmes en qui paraissent avoir été poussées à l’extrême des vertus et des grâces qui furent celles des plus grands saints de jadis. (...)

«Vie d’Amour, c’est cela: une vie comme sont toutes les vies: au-dehors, les mêmes misères; mais au-dedans, quelle lumière et, surtout, quel mystère!

«Car il ne s’agit pas seulement d’une vie sainte, cellule de pureté dans le corps corrompu de la société – et ce n’est pas si rare, après tout –, il s’agit d’un mystère.

«Comme le fait est assez constant chez les êtres dont Dieu fait élection afin de leur confier un jour une mission, Marie-Paule, dès son enfance, fut l’objet de grâces surnaturelles. L’âme de tels enfants est assez simple pour recevoir simplement ce que Dieu donne généreusement et jouir tout naturellement de ce en quoi ils ne discernent nulle faveur surnaturelle.

«Vie d’Amour commence donc par une effusion de l’Amour de Dieu. Mais Dieu allait vite montrer à la jeune fille, devenue jeune épouse, que l’amour en retour qu’il exige des âmes privilégiées est celui dont, Fils de l’homme, il aima les hommes: le sacrifice, la souffrance et la mort. Enfin, la configuration dans la contradiction et la dérision, ainsi que fut Jésus, «signe de contradiction» (Lc 2, 34) et «objet de dérision» (Mt 27, 29). (...)

«Voilà donc la vie configurée qui va être imposée – mais imposée parce que par avance acceptée – à celle qui sera à la fois contrainte de vivre et décrire cette vie d’Amour. L’avertissement lui en fut donné très tôt, dans l’effusion des grâces de l’adolescence. Plus tard, à l’heure la plus noire de la déréliction, l’ordre d’écrire lui sera cette fois intimé par l’Église, en l’autorité d’un prêtre, son Directeur spirituel.

«Pourquoi cette exigence et pareille contrainte? Mais, parce que cette “Vie” sera un jour le Témoignage. La grandeur de cette “Vie” est fonction de la grandeur des temps. Ce sont, nous le savons, des temps uniques; et cette “Vie” a quelque chose d’unique. (...)

«Or, le secret de Vie d’Amour est un mystère solidaire du mystère de la Co-Rédemption.

«Le mystère de la Co-Rédemption, tel est le but; la configuration, telle est la démarche. Et celle que Dieu avait engagée dans cette voie difficile y avançait dans les ténèbres. Il lui fallait refaire le chemin que fit Jésus en sa Passion; il lui fallait revivre, en mode de vie banal, ce que souffrit le Sauveur en l’accomplissement de la Rédemption. Avec, bien sûr, la distance infranchissable qu’il y a entre le Créateur et la créature, entre Celui qui est l’Image et celle qui est la Ressemblance.

«Cela, Marie-Paule le savait; mais elle ne le comprenait pas. Comme Marie qui savait “dans son coeur”, en tant qu’Immaculée Conception, ce qu’elle ne comprenait pas en sa tête dans sa limitation humaine. “Et ils (Joseph et Marie) ne comprirent pas!” (Lc 2, 50)»

Raoul Auclair
(Extraits de la Préface du premier volume Vie d’Amour)


Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés pour tous pays :
© 1998 -
MARIE-PAULE, VIE D’AMOUR INC., Québec, Canada

haut